LS Models

LS Models est une marque belge de modèles réduits ferroviaires.



Catégories :

Modélisme ferroviaire - Modélisme - Train électrique - Fabricant de jouets

Recherche sur Google Images :


Source image : pagesperso-orange.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • auteurs - Dernier message : 1 mai 2006 A propos de L. S. MODELS Source : Présentation de la firme sur son site web. L. S. Models est né en 1992 du constat de la pauvreté du marché du ... notre programme de modèles exclusifs par les voitures I10 de la SNCB.... (source : rmfmagazine)
  • 93 visites ce mois, L. S. Models est né en 1992 du constat de la pauvreté du .... les voitures mais aussi la totalité de la gamme et des produits Arnold.... (source : railfrance)
Modernisées ex-PLM dites «3 pattes».

LS Models est une marque belge de modèles réduits ferroviaires.

La société L. S. Models a été créée en 1992 par Daniel Piron pour répondre aux attentes des modélistes ferroviaires belges et néerlandais, fréquemment négligés des grands constructeurs.

Elle a réalisé pour Jouef des versions belges de wagons céréaliers, de wagons plats de type Res, de fourgons porte-autos type DDm ou encore de voitures restaurant ex-CIWL. Puis elle a conçu de nouveaux modèles pour le compte de Rivarossi : wagons céréaliers, voitures-lits des types MU et T2 ou encore des wagons plats à bogies de type Rs.

Voiture-lits T2 commercialisée par Rivarossi.

Durant les années 1995 à 2001, L. S. Models est aussi devenu importateur de différentes marques comme Jouef, Piko, Electrotren, Rivarossi, Lima, Arnold, Bemo et Sachsenmodelle.

C'est en 1998 que L. S. Models entreprend la réalisation de son propre programme en collaboration avec Sachsenmodelle. Mais la faillite de ce dernier met fin au projet. En 2000, le projet renaît avec Heris Modelleisenbahn GmbH que vient de créer Helmut Richthammer, l'ex-PDG de Sachsenmodelle. Les modèles sont fabriqués par Modern Gala à Hong Kong en Chine, en échelle HO et N.

Les premiers modèles produits sont les voitures I10 de la SNCB, qui ont connu un bon accueil du public.

Modèle réduit de voiture USI B10t à bogies Y28D, en livrée vert et gris 804 de 1978.

Puis L. S. Models s'est engagé sur le marché français avec le programme des voitures USI, vite suivi des 3 pattes (ex-PLM) et des voitures Grand Confort. Par la qualité de ses modèles et une politique tarifaire agressive, la marque s'impose vite comme un acteur de référence sur ce marché. Le jeune constructeur opte pour un choc frontal avec son principal concurrent, Roco, en sortant simultanément un programme concurrent de voitures Corail Vtu. Malgré des impostes peu discrètes, ces voitures se distinguent par le traitement de leur aménagement intérieur : siège bicolores, rideaux aux fenêtres…

Entre temps, l'entreprise a mis fin à sa coopération commerciale avec Héris.

Elle s'est engagée aussi dans la réalisation de matériel moteur : locotracteur Y 7100, autorails X 3800 «Picasso», EAD «Caravelle» X 4500, CC 40100 TEE, Série 15 (SNCB) , BB 15000, BB 16500

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/LS_Models.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu